img-book
UGS : WB2704 Catégorie :

Air&Cosmos n°2704 du 2 octobre 2020 (Numérique)

par : Air&Cosmos

Achetez puis lisez Air&Cosmos 2704 sur votre ordinateur via le Kiosque IP Air&Cosmos et sur votre tablette/smartphone via l’application Air&Cosmos Mag. Au sommaire d’Air&Cosmos magazine 2704 du 2 octobre 2020

Confidentiel – Editorial – La semaine en visu – En image – Les contrats – Mouvements

DÉFENSE

  • Tensions : l’Inde tente de se réarmer face à la Chine

PROGRAMMES ET DÉVELOPPEMENT

  • BOEING 737 MAX : Un rapport accablant pour Boeing et la FAA
  • Le salon russe « Army 2020 » : les systèmes anti-drones

TRANSPORT AÉRIEN

  • L’avenir toujours sombre des compagnies européennes
  • Entretien avec Bertrand Piccard, psychiatre et aéronaute suisse : « Il faut absolument que l’aviation reprenne son rôle de leader de l’innovation disruptive »

ESPACE

  • Russie : le voile se lève sur le projet Nouklon

4,99

Vue globale

Compagnies aériennes européennes et Coronavirus

Contrairement à ses rivaux européens, le groupe IAG, dont British Airways est partie prenante, n’a pas pu bénéficier d’une aide gouvernementale et va devoir passer par une augmentation de capital de ses actionnaires pour traverser la crise. En août 2019, il y a un peu plus d’un an, le président de Lufthansa faisait le constat suivant : « Le secteur aérien évolue vers une douzaine de compagnies agissant mondialement et opérant les grandes liaisons internationales. » Le patron de la compagnie allemande parlait alors de « trois compagnies aux Etats-Unis, trois en Chine, trois dans le Golfe et trois en Europe », sans préciser lesquelles, et avait estimé que « l’Europe [était] en retard sur la consolidation » et que « les résultats financiers de plus en plus mauvais des compagnies, aussi chez nous, allaient accélérer les fusions et les acquisitions ». Compagnies aériennes européennes et Coronavirus : une enquête d’Air&Cosmos.

Les systèmes anti-drones

Pour autant en dehors des plateformes non pilotées, un autre fil rouge semble structurer la politique d’innovation de la BITD russe dans le domaine aéro-terrestre, il s’agit de la lutte anti-drones. Les capteurs ISR ou les armements embarqués sur les aéronefs non pilotés, ainsi que les essaims d’UAV ne constituent pas seulement une menace pour les troupes au sol comme l’ont démontré les opérations en Syrie. Les projets de la DARPA américaine portant sur le développement d’essaims de mini-drones armés comme le projet GREMLINS, destinés à se glisser grâce à leurs petites tailles au travers des bulles d’interdiction adverses et frapper des équipements critiques sur les noeuds de communication ou de commandement, inquiètent particulièrement Moscou.

L’Inde tente de se réarmer face à la Chine

L’Inde a signé plus de 6,1 milliards d’euros de commandes entre juin et septembre. Une semaine après la mort des vingt soldats, le ministre de la Défense Rajnath Singh est parti pour Moscou finaliser l’achat de 21 MiG et douze Su-30 MKI ainsi que la modernisation de 59 MiG-29. Il a aussi demandé aux Russes d’accélérer la livraison du système S-400.

Au sommaire d’Air&Cosmos magazine 2704 du 2 octobre 2020

Confidentiel – Editorial – La semaine en visu – En image – Les contrats – Mouvements

DÉFENSE

  • Tensions : l’Inde tente de se réarmer face à la Chine

PROGRAMMES ET DÉVELOPPEMENT

  • BOEING 737 MAX : Un rapport accablant pour Boeing et la FAA
  • Le salon russe « Army 2020 » : les systèmes anti-drones

TRANSPORT AÉRIEN

  • L’avenir toujours sombre des compagnies européennes
  • Entretien avec Bertrand Piccard, psychiatre et aéronaute suisse : « Il faut absolument que l’aviation reprenne son rôle de leader de l’innovation disruptive »

ESPACE

  • Russie : le voile se lève sur le projet Nouklon
Détails

SKU: WB2704
Éditeur: Éditions Air & Cosmos
Date de publication: 02/10/2020
Nombre de pages: 36

En savoir plus sur l’auteur