Comment la supply chain Airbus va se reconstruire
On 27 novembre 2020 | 0 Commentaires
En couverture d’Air&Cosmos 2712 du 27/11/2020

“Le contexte actuel a conduit les entreprises de la supply chain à repousser, voire à geler, certains de leurs investissements.”

La filière régionale doit aujourd’hui (ré)imaginer son futur.

“Supply chain Airbus. Comme un coup de tonnerre. En clouant les avions sur le tarmac depuis mars dernier, la crise sanitaire a impacté de plein fouet le secteur aéronautique d’Occitanie, qui bénéficiait jusque-là d’une croissance historique, portée par l’irrésistible dynamique du groupe Airbus. « La crise est brutale, alors que nous étions en pleine ascension. Le choc est rude, il va falloir s’adapter. », souffle Yann Barbaux, président d’Aerospace Valley, pôle de compétitivité qui rassemble plus de 800 acteurs de l’aéronautique, du spatial, des drones et des systèmes embarqués en Occitanie et Nouvelle- Aquitaine. Car, au-delà de l’avionneur européen, c’est tout un écosystème régional qui est balayé par la crise, dans une région qui concentre plus de 100 000 emplois aéronautiques, soit un tiers des effectifs nationaux de la filière. Des groupes internationaux, des ETI, mais aussi des TPE-PME et des start-up qui savent que, pour le secteur, plus rien ne sera jamais comme avant. « Nous espérions que le trafic aérien reprendrait un peu cet été ; ça n’a pas été le cas », déplore Yann Barbaux. (…)”

La question des compétences.

“Confrontées à un trou d’air historique doublé d’une cruelle absence de visibilité, les entreprises aéronautiques d’Occitanie ont fait le choix de préserver au maximum leurs compétences, afin de pouvoir redémarrer dans les meilleures conditions possible lorsque la reprise sera là, même si les baisses de charge ont conduit nombre d’entre elles à planifier des suppressions de postes. (…)”

Retrouvez le dossier de 30 pages Supply chain Airbus dans l’édition spéciale “Aeromart Toulouse #digital” d’Air&Cosmos du 27 novembre 2020.
Rendez-vous ICI.